Patricia Fontaine

Nichée dans un petit village, Jodoigne-Souveraine, du Brabant wallon en Belgique, je suis mère, grand-mère, psychologue, spécialisée en gérontologie et actuellement essentiellement formatrice et professeur en Haute École.

Depuis 12 ans je fréquente des ateliers d’écriture, dont un régulièrement tous les mois. Cet atelier m’a permis d’aller à l’écoute de mon imaginaire et de m’autoriser à le mettre en mots. Et puis il a fallu oser, oser écrire, oser penser « pourquoi pas » un roman, « pourquoi pas » le publier, et « pourquoi pas » le diffuser.

Il y a eu le premier roman paru en 2015 aux Editions Academia, Cape verte qui a reçu le Prix du roman au Salon international du livre à Mazamet en 2017. Et puis, le roman Pile et Face en 2018 toujours aux Éditions Academia, prix du Coup de Cœur 2019 au Salon de Mazamet.

Si le roman est une fiction, c’est aussi pour moi l’occasion d’explorer des thèmes à travers des recherches bibliographiques, des explorations sur le terrain, des recueils de témoignages. Ce fut le cas pour Cape Verte, en explorant la réalité du Moyen Âge rural fin du XXIIIe siècle dans nos régions. Pour Pile et Face, le fil rouge est « Qu’est-ce qui se transmet aux générations d’aujourd’hui d’un événement comme le putsch militaire qui a eu lieu au Chili en 1973 ». Une question brûlante d’actualité quand on sait que les personnages se demandent jusqu’où l’être humain peut aller face à un « ennemi collectif ».

Deux autres ouvrages ont vu récemment le jour : Avec 26 lettres tout est possible Carnet de logorallye, 2019 Ed Academia, un projet collectif qui offre la possibilité au lecteur de devenir « auteur » et une Nouvelle « Mia » parue en 2020 aux Éditions Acrodacrolivres Collection Livre², un plaisir de découvrir ce type d’approche de l’écriture.

Deux autres projets sont en cours d’écriture…

Pour moi le plaisir d’écrire et la fin d’un livre ne se limitent pas au point final d’un tapuscrit. Faire vivre mes livres, aller à la rencontre de lecteurs potentiels, de passionnés de l’objet « livre », de curieux… donne tout son sens à l’écriture en elle-même, à mon envie d’écrire. Tout au long de l’année je sillonne la Belgique et un peu la France à travers des salons et foires du livre, des plus connus ou plus anonymes portés par des auteurs eux-mêmes qui veulent mettre en exergue la littérature de proximité. Il n’y a pas une séance de dédicace sans une rencontre inattendue. Quel plaisir de communiquer du rêve en parlant de son livre, de voir dans les yeux de son interlocuteur briller la magie de 26 lettres, un trésor aux multiples facettes.

Je suis aussi membre de l’Association des Écrivains belges francophones

Pour plus d’information : www.facebook.com/patricia.fontaine    www.patriciafontaine.be