Paul DOVECOTE

Marié, trois enfants, Paul DOVECOTE a soixante ans lorsqu’il achève le « Sacre de Malok 13 », premier tome de la trilogie « Le peuple des ondes ».

Il lui aura fallu neuf mois pour mener à bien et concrétiser une idée qu’il avait depuis 16 ans. C’est un évènement de la vie quotidienne qui est à l’origine de l’histoire du peuple des ondes.

Très jeune, il s’abonne à un célèbre magazine de vulgarisation scientifique pour assouvir sa soif de connaissance et nourrir son imaginaire sans limite. Plus de quarante ans plus tard, il y est toujours abonné.

Il découvre très tôt l’univers sans limite qu’ouvrent les livres de sciences fiction. Il dévore les « Perry Rhodan », les sagas de « Dune », « Fondation » et quantité d’autres livres.

Il aime aussi le Fantaisy avec les série de « l’Assassin du roi », « le Trône de fer » ….

Sa curiosité le pousse vers d’autres thèmes, c’est ainsi qu’il découvre « les Enfants de la Terre » dont la rigueur et la précision des détails le ravissent.

Dans « le Sacre de Malok 13 », Paul DOVECOTE fait preuve d’une imagination très fertile puisqu’il crée de nouvelles unités de mesures universelles, il invente des appareils pour le confort de leurs utilisateurs et développe une technologie basée sur les ondes.